Aller à : Accéder au contenu Accéder à la recherche Accéder au menu principal

Fil de navigation

 L’ennui…

L’ennui est barbant ! Direz-vous. Ce sentiment de vide envahissant nous agace tant qu’il peut plonger celui ou celle qui le subit dans la détresse, comme un flirt éprouvant entre la paresse et la tristesse.
Pourtant l’ennui est un art, une confrontation à soi-même qui permet d’ouvrir notre esprit, d’entrainer un désir de créativité, d’attiser une imagination jusqu’alors en dormance dans les méandres et les rapides d’une vie organisée et tourbillonnante. Le grand remède à l’ennui reste la curiosité, fenêtre multiple vers d’autres horizons et surtout vers nous-même.

« Celui qui connaît l'art de vivre avec soi-même ignore l'ennui. » Erasme

 

Romans

« Madame Bovary: Mœurs de province » Gustave Flaubert - Gallimard, 2000 (Folio)
Madame Bovary s'ennuie, c'est incontestable. Voyez où cela l'a conduite. « Sa vie était froide comme un grenier dont la lucarne est au nord, et l'ennui, araignée silencieuse filait sa toile dans l'ombre à tous les coins de son cœur ».

 Madame Bovary

 

« Le livre de l’intranquilité … » Fernando Pessoa - C. Bourgeois, 1999
« Dans tout cela, qu’y a-t-il d’autre que moi ? Ah, mais l’ennui c’est cela, simplement cela. C’est que dans tout ce qui existe – ciel, terre, univers -, dans tout cela, il n’y ait que moi. »

Le livre de lintranquilite

 

Théâtre

« En attendant Godot » Samuel Becket - Editions de Minuit, 2006
En attendant leur fameux Godot, Vladimir et Estragon trompent l'ennui comme ils peuvent…
L'attente comprend deux phases, l'ennui et l'angoisse. La pièce comprend donc deux actes, l'un grotesque, l'autre grave.
Préoccupé de peu de choses hormis ses chaussures, la perspective de se pendre au seul arbre qui rompt la monotonie du paysage et Vladimir, son compagnon d'infortune, Estragon attend. Il attend Godot comme un sauveur. Mais pas plus que Vladimir, il ne connaît Godot. Aucun ne sait au juste de quoi ce mystérieux personnage doit les sauver, si ce n'est peut-être, justement, de l'horrible attente. Liés par un étrange rapport de force et de tendresse, ils se haranguent l'un et l'autre et s'affublent de surnoms ridicules. Outre que ces diminutifs suggèrent que « Godot » pourrait bien être une synthèse qui ne se réalisera qu'au prix d'un anéantissement, Didi et Gogo portent en leur sein la répétition, tout comme le discours de Lucky, disque rayé qui figure le piétinement incessant auquel se réduit toute tentative de production de sens.
Cette pièce composée en 1952, quinze ans avant que Beckett ne soit couronnée par le prix Nobel de littérature, est un tour de force qui démontre les profondeurs que peut atteindre un langage en apparence absurde. -Sana Tang-Léopold Wauters
Beckett à travers cette pièce du théâtre de l’absurde nous interroge sur l'attente, la fuite du temps, les rendez-vous manqués, sur notre emploi du langage … sur notre condition humaine tout entière.

 

Filmer l’ennui

« Qu’est-ce que j’peux faire, j’sais pas quoi faire »… geignait Anna Karina en jetant machinalement des cailloux dans la mer dans le splendide décor de Porquerolles, devant la caméra de Godard dans Pierrot le fou !
Une des plus belles scènes de la nouvelle vague...

 

 

Livres jeunesse

À partir de 4 ans
« Une histoire très en retard » Marianna Coppo - Seuil Jeunesse, 2018
Cinq petits personnages se retrouvent un peu par hasard sur une page blanche ; après un moment de panique, ils comprennent qu’ils sont dans un livre et se mettent alors à attendre une histoire qui ne vient pas…
Bien décidés à ne pas la manquer, ils poireautent en essayant de faire passer le temps. Les pages blanches se succèdent avec, ponctuellement, un bref commentaire de l’un ou l’autre des personnages. L’un d’entre eux, une espèce de petit lapin rose, n’en peut plus d’attendre, et puisque les autres ne veulent pas jouer avec lui, décide de s’occuper par ses propres moyens. Il s’exile sur la page de gauche alors que les autres restent sur la page de droite. Il sort des crayons de son sac à dos et commence à dessiner, créant progressivement un monde qui devient le décor des pages jusque-là désespérément vides.
Ce très bel album dans les tons pastel, empli de douceur et de gaîté remet à sa juste place le plaisir de l’ennui et de ce qui peut en naître.

Une histoire tres en retard

 

À partir de 7 ans
« L'ennui cui-cui » Susie Morgenstern, Illustrateur : Clothilde Delacroix - L'École des loisirs, Collection : Mouche, 2019
Hector n’a pas de chance : il est champion du monde d’ennui alors qu’il déteste s’ennuyer. Le pire jour, c’est le dimanche. Hector rêverait d’être ailleurs, loin. Mais non, le dimanche, c’est déjeuner chez tante Gertrude. A l’école, ce n’est pas franchement mieux. Sans cesse, il s’ennuie. Mais un jour, la maîtresse leur dit : « Vous avez vécu huit ans dans cette vie qui est unique et que l’on ne vit qu’une seule fois. » Ces mots retentissent dans la tête d’Hector. Et si sa vie changeait ? Fini l’ennui pour Hector ?
Hector est comme beaucoup d'enfants de son âge, il s'ennuie. Il ne sait pas quoi faire de sa carcasse et traîne sans savoir comment s'occuper. Ses parents sont trop longs à se lever, il n'aime pas lire, il n'a envie de rien. Lorsque la maîtresse lui fait remarquer qu'on a qu'une seule vie, Hector a envie que les choses changent... Un jour, on lui offre un violon et à partir de là sa vie change… Hector n'a plus une minute pour s'ennuyer... Mais est-ce une bonne chose? Hector ne regrettera-t-il pas le temps de l'oisiveté?

Lennui cui cui

 

Art

« Edward Hooper », Carol Troyen, Judith A. Barter, Janet L. Comey - Flammarion, 2007
Quand l’ennui se confond avec l’attente… on peut partager la solitude des personnages d’Edward Hopper, ou se distraire en rêvant leur vie. L’été, tout est permis !

Edward Hopper

 

Musique

Puisque de l’ennui à la mélancolie, il n’y a souvent qu’un pas… Lisez la critique des INROCKS et empruntez le CD afin de vous laisser envahir par la poésie d’Alberto Caeiro (Fernando Pessoa) interprété par Bevinda dans l’album musical « Pessoa em Pessoas »

Bevinda

 

Puisqu’il existe autant de manières de s’ennuyer que de le fredonner… Découvrez un petit florilège de chansons de Mylène Farmer à Marlène Dietrich que nous offre la plateforme musicale MusicMe lorsqu’on lui dit « Je m’ennuie ! »

 

À écouter

Un conteur a également exploré le continent de l’ennui il s’appelle Pepito Matéo et raconte l'histoire d'un personnage qui s'ennuie tellement qu'il décide un jour de sauter dans un autre livre pour s'en aller voir ailleurs...
Tout public
« Le chemin des mots » Pépito Matéo - La Loupiote
à lire ou à écouter…si on a réussi à retrouver un magnéto à cassette !