Retour aux classiques

Qu'est-ce qu'un classique ?
Un auteur ancien fort approuvé et qui fait autorité en la matière qu’il traite ? Les auteurs qu’on lit dans les classes, dans les écoles ? Des œuvres de référence inscrites dans la mémoire collective ?
Nous retiendrons surtout comme définition une œuvre qui persiste et qui nous semble toujours nouvelle, qui ouvre un regard inédit sur le monde, qui bouscule les codes.

PortraitsSource

 

Italo CALVINO dans « Pourquoi lire les classiques ? » - Gallimard
Est classique ce qui persiste comme rumeur de fond, là même où l’actualité qui en est la plus éloignée règne en maître. Reste que lire les classiques semble en contradiction et avec notre rythme de vie, qui ne connaît plus la lenteur du temps, les respirations de l’otiumhumaniste, et avec l’éclectisme de notre culture, qui serait bien incapable d’établir une définition du classicisme qui nous soit adaptée. (...) A ce point, je devrais récrire tout mon article pour faire apparaître bien clairement que les classiques nous servent à comprendre qui nous sommes et où nous en sommes arrivés; (...) il me faudrait récrire une troisième fois cet article, pour qu’on ne croie pas, surtout pas, que les classiques doivent être lus parce qu’ils « servent ». La seule chose qu’on puisse affirmer, c’est que lire les classiques vaut mieux que de ne pas les lire. Et, si quelqu’un objecte qu’il ne vaut pas la peine de se donner tant de mal, je citerai Cioran (qui n’est pas un classique, du moins jusqu’à présent, mais un penseur contemporain qu’on commence à peine à traduire en Italie) : « Alors qu’on préparait la ciguë, Socrate était en train d’apprendre un air de flûte. A quoi cela servira-t-il ? lui demanda-t-on. – A savoir cet air avant de mourir. »

Pourquoi lire les classiques

 

* Héroïnes passionnées et tragiques !

« Madame Bovary » Gustave Flaubert - Librairie Générale Française
Une jeune femme romanesque qui s'était construit un monde romantiquement rêvé tente d'échapper - dans un vertige grandissant - à l'ennui de sa province, la médiocrité de son mariage et la platitude de sa vie. Mais quand Flaubert publie Madame Bovary, en 1857, toute la nouveauté du roman réside dans le contraste entre un art si hautement accompli et la peinture d'un univers si ordinaire.
*L'écriture transfigure la vie, mais s'y adapte si étroitement qu'elle la fait naître sous nos yeux.

Madame Bovary

 

« Anna Karénine » Léon Tolstoï - Librairie Générale Française
La quête d'absolu s'accorde mal aux convenances hypocrites en vigueur dans la haute société bourgeoise de cette fin du XIXe siècle. Anna Karénine en fera la douloureuse expérience. Elle qui ne sait ni mentir ni tricher ne peut ressentir qu'un profond mépris pour ceux qui condamnent au nom de la morale sa passion adultère. Et en premier lieu son mari, l'incarnation parfaite du monde auquel il appartient, lui plus soucieux des apparences que véritablement peiné par la trahison d'Anna…

Anna Karenine

 

« Autant en emporte le vent » Margaret Mitchell - Gallimard
1926. Margaret Mitchell, jeune femme de 26 ans, contrainte de rester chez elle suite à des problèmes de santé, s'ennuie. C'est alors que son mari lui suggère d'écrire un roman pour occuper son temps. Ce travail d'écriture qui a duré dix ans donnera naissance à l’œuvre magistrale qui a reçu le prix Pulitzer et a été adapté au cinéma par Victor Fleming. Autant en emporte le vent est son unique roman.
*Une histoire mythique d'amour et de haine entre une jeune femme dure et ambitieuse et un homme opportuniste et charmeur, sur fond de guerre de Sécession. La plongée historique dans cette période trouble de l'histoire des Etats-Unis est fabuleuse, l'histoire d'amour captivante.

Autant en emporte le vent

 

« Orgueil et préjugés » Jane Austen - 10/18
Paru en 1813, « Orgueil et préjugés » ne se démode pas. Jane Austen met ici en scène cinq sœurs et dépeint la société anglaise de la fin du XVIIIe siècle. Les personnages charismatiques et drôles et les premiers émois amoureux d’Elizabeth Bennet en font un roman plein de rebondissements.
*Un délicieux roman. À relire régulièrement.

Orgueil et prejuges

 

* Kafka et Orwell pour comprendre notre siècle

« La métamorphose » Franz Kafka - Flammarion
Un matin, Gregor se réveille d’un terrible cauchemar et réalise qu’il s’est transformé en un horrible insecte, rejeté par la société et même par sa famille. Une nouvelle profondément angoissante et oppressante qui résume à elle seule la puissance de l’écriture.

La metamorphose

 

« 1984 » George Orwell - Gallimard
Roman essentiel de science-fiction, « 1984 » touche à la surveillance façon « Big Brother », mais aussi à la délation, à la propagande et à l’étouffement de tout sens critique. En bref, tout ce qui est, encore aujourd'hui, utilisé pour la mise en place d’une pensée unique.
*Moderne et troublant.

1984

 

« La ferme des animaux » George Orwell - Gallimard
Dix courts chapitres pour décrire une ferme dans laquelle les animaux se révoltent, prennent le pouvoir et chassent les hommes.
Sept grands commandements pour régir un nouveau système politique qui finit par n’en retenir plus qu’un… « Tous les animaux sont égaux, mais il y en a qui le sont plus que d'autres. »
Trois dirigeants avides de pouvoir.
Une seule République qui trahit ses espoirs.
« Dehors, les yeux des animaux allaient du cochon à l’homme et de l’homme au cochon, et de nouveau du cochon à l’homme ; mais déjà il était impossible de distinguer l’un de l’autre. »
*Une œuvre bousculant les codes… Une dystopie écrite sous la forme d’une fable animalière.

La Ferme des animaux

* Les classiques de la littérature de Fantasy

« Druss la légende » David Gemmell - Bragelonne
Le capitaine à la hache, insuffle l’espoir et la force aux derniers défenseurs drenaï de Dros Delnoch, face à l’envahisseur nadir.
*Un bon roman qui s’inscrit dans le cycle « Drenaï », auteur et série classiques de la littérature de Fantasy.

Druss la legende

 

« Les aventuriers de la mer » Robin Hobb - Pygmalion
Althéa Vestrit tente de poursuivre sa vie après avoir été privée de son Vivenef familiale (bateau pourvut d’une âme et d’une pensée).
*Aventures, rencontres et suspens, à déguster sans modération.

La vaisseau magique

 

À partir de 11 ans
La trilogie « La quête d’Ewilan » Pierre Bottero - Rageot
Ils sont nés dans un monde parallèle, mais pour les protéger d'une guerre naissante, leurs parents les ont envoyés dans le nôtre sans aucuns souvenirs de leur vie passée. De nouveaux prénoms et aucun contact, jusqu’au jour où…!

La quete dEwilan

 

Et le classique fantasy au cinéma : « Légend » Ridley Scott
Dans un monde féérique qui n’est que paix et merveille, la licorne est caressée par une jeune fille subjuguée…entrainant malheur et obscurité.
*Une quête héroïque. Une scène magnifique de danse avec le « diable ».

Legend

 

* Les classiques policiers

Sherlock Holmes : l’archétype
Qui ne connaît pas les aventures du détective Sherlock Holmes ? Que ce soit en France ou dans le reste du monde, le héros de Doyle est entré dans la légende. On ne compte plus les adaptations télévisées, cinématographiques, les livres qui s’en inspirent. On retrouve même un certain Herlock Sholmès dans les livres d’Arsène Lupin de Maurice Leblanc !
À relire « Une étude en rouge : la première enquête de Sherlock Holmes » Sir Arthur Conan Doyle - Gallimard

Une étude en rouge

 

À découvrir en jeunesse la série bd « Enola Holmes » Serena Blasco - Nathan
Sœur cadette du célèbre détective Sherlock Holmes, au sens de la débrouille, éprise d’aventure et de liberté…

 Enola Holmes

 

Arsène Lupin : Le héros à la française, ingénieux, charmeur et plein de gouaille
À relire « L’Aiguille Creuse » Maurice Leblanc (Hachette-jeunesse), le chef d’œuvre d’Arsène Lupin.
Au même moment, le brigadier de gendarmerie s’approchait de M. Filleul et lui remettait un morceau de papier froissé, déchiqueté, jauni, qu’il venait de ramasser non loin de l’endroit où l’on avait découvert l’écharpe. M. Filleul l’examina, puis le tendit à Isodore Beautrelet en disant : « Voilà qui ne nous aidera pas beaucoup dans nos recherches. » Isodore tourna et retourna le morceau de papier, couvert de chiffres, de points et de lignes…
Pour aller plus loin

Laiguille creuse

 

« Sherlock, Lupin et moi T.1 » Irène Adler - Albin Michel jeunesse
Été 1870, Sherlock Holmes, Arsène Lupin et Irene Adler font connaissance à Saint-Malo. Les trois amis espèrent profiter de leurs vacances en bord de mer, mais le destin leur a réservé une surprise.

Sherlock Lupin et moi

 

* Un regard inédit sur le monde à travers le conte

« L’écume des jours » Boris Vian - Bourgois
Les personnages évoluent dans un univers poétique et déroutant, avec pour thèmes centraux l’amour, la maladie, le travail, la mort, dans une atmosphère de musique de jazz, de climat humide et marécageux, qui rappellent les bayous de Louisiane.
« L'Écume des jours est un conte, d'abord enchanteur, où les êtres, les souris, les objets, sont animés des meilleures intentions. », mais aussi, selon Raymond Queneau : "le plus poignant des romans d'amour contemporains."
*Cette œuvre poignante, lourde de sens est tout à fait hors-série. Elle plonge le lecteur dans un univers dont les lois sont absurdes et impitoyables, où la mort s'abat sans crier gare. À lire ou à voir.

Lecume des jours livre et film

 

* En quête d’une vie vertueuse et du véritable bonheur

« Lettres à Lucilius » Sénèque - Flammarion
Vivre en accord avec le destin, se défaire du superflu, adopter une attitude digne face à la mort et garder, en toutes circonstances, la tranquillité de l'âme : telles sont les leçons que Sénèque enseigne à son disciple Lucilius au fil de cette correspondance pédagogique.
*Un classique d’une grande modernité.

Lettres à Lucilius

 

* Les classiques en littérature jeunesse

« Le Petit Prince » Antoine de Saint-Exupéry - Gallimard
Qui ne l’a pas lu doit le lire et qui l’a lu doit le relire !
En effet, ce conte philosophique, traduit en plus de 300 langues, se dévoile en nuances et symboliques selon l’âge auquel on le lit et se découvre à chaque relecture.
*Quand à 7 ans, on fait connaissance avec un drôle de Petit Bonhomme au cœur tendre venu d’une autre planète en se laissant porter par un voyage intersidéral et par des rencontres étonnantes ; à l’âge adulte, on découvre un chemin initiatique semé de symboles qui invitent à l’analyse et à la réflexion philosophique.

Le Petit Prince

 

« La chenille qui fait des trous » Eric Carle - Mijade
La plus connue des petites chenilles nous emmène dans son univers coloré pour grossir, grossir et…
*Un album pour grandir, découvrir les couleurs, apprendre les jours de la semaine, compter sur ses doigts. Magnifique travail d’illustrations du grand Eric Carle !

 La chenille qui fait des trous