Aller à : Accéder au contenu Accéder à la recherche Accéder au menu principal

Fil de navigation

Avec mes légères et fines clochettes, je porte bonheur.
Mon parfum doux est dit-on une note de coeur…

Petite histoire raccourcie du muguet :
La tradition du muguet a une longue histoire, des Grecs, aux Celtes en passant par le Moyen-Age, jusqu’à l’époque moderne.
Chez les grecs, selon une légende , Apollon aurait créé le muguet pour en tapisser le Mont Parnasse, afin que les neuf muses ne s’abîment pas les pieds. De là lui vient d’ailleurs son nom poétique de « gazon du Parnasse ».
Chez les Celtes, on attribuait au muguet le pouvoir mystique de porter bonheur. Sa floraison signifiait le retour du printemps et de l’abondance de la nature. Il marquait le début de l'année.
La légende chrétienne raconte l’histoire de Saint Léonard, ermite réfugié en forêt qui dût se battre contre un dragon. Sorti vainqueur de la bataille, on dit que les gouttes de sang qu’il versa au cours de la bataille donnèrent naissance à des pieds de muguet.
Au Moyen Age, au mois de mai, on prit l’habitude d’accrocher du muguet au-dessus de la porte de sa bien-aimée. Mais, c’est au roi Charles IX, que l’on doit cette tradition du muguet du 1er mai. En effet, Charles IX avait pris pour habitude d’en offrir autour de lui aux dames de la cour à partir de 1561 en tant que porte-bonheur.
Ce n’est qu’au début du XXe siècle qu’il sera associé à la Fête du travail…

Pour cause de confinement, nous ne pourrons malheureusement pas trouver cette année, ce brin de muguet tant convoité. Alors voici pour les petits et les grands un petit atelier pour réaliser en papier un brin de muguet, à offrir et à partager.

Muguets vase

 

Matériel :

  • 1 feuille de papier blanc fin format A4
  • 1 feuille de papier vert gros grain format A4 (si vous n’avez pas de papier vert , peindre ou colorier préalablement en vert une feuille blanche ou trouver dans un magazine une page dans les tons de vert)
  • 1 paire de ciseaux
  • Colle blanche
  • 1 crayon gris
  • 1 règle
  • Recette (y ajouter dix doigts et un brin de patience )

 

Pour les fleurs

Chaque clochette comporte trois parties identiques : 

  • Sur la feuille de papier blanc, marquez au crayon à l’aide d’une règle, 2 à 3 points de repères de 1 cm à sur lanlongueur de la feuille et tracez la ligne.
  • Découpez chaque bande et pliez les en deux sur toute la longueur de façon à obtenir des bandelettes de 0,5cm de largeur.
  • Pliez sur la longueur cette bandelette de façon à obtenir un « ovale » de papier plié. Être le plus régulier possible.
  • Pincez les deux extrémités pour les rendre pointues afin de former un pétale. Collez le dernier pli. Écrasez le papier entre vos doigts pour équilibrer le tout si besoin.
    Recommencez l’opération 9 fois.
  • Collez et assemblez trois pétales entre elles comme sur la photo afin de réaliser les petites clochettes. (Faites pression pour que la colle fasse effet.)

 

 

Pour les feuilles

 

 

Pour les tiges

  • Découpez 3 bandes de papier vert de 1 cm. Toutes les opérations sont à réaliser trois fois.
  • Déposez de la colle sur une extrémité (le bas) de la bande de papier .
  • Enfoncez cette extrémité de la bande à l’endroit souhaité dans la base du bouquet.
  • Découpez le haut de la tige en pointe (Attention pas trop court, car il faudra avoir la place d’y coller la fleur et de faire à son extrémité un petit retour recourbé).
  • Avec l’autre morceau de la tige, réalisez une spirale de papier pas trop serrée (bien en rond) et fixez la par un point de colle.
  • Collez cette spirale dans le creux de la tige.
  • Collez enfin les trois clochettes sur les trois spirales.

Tuto muguets 2020

Le tour est joué et le bonheur à partager !