Aller à : Accéder au contenu Accéder à la recherche Accéder au menu principal

Fil de navigation

Le premier Mai c'est pas gai,
Je trime a dit le muguet,
Dix fois plus que d'habitude,
Regrettable servitude.
Muguet, sois pas chicaneur,
Car tu donnes du bonheur,
Pas cher à tout un chacun.
Brin de muguet, tu es quelqu’un.
Discours de fleurs (Georges Brassens)

 

L’équipe confinée, attentive à la sécurité et au bien-être de chacun, prend soin de vous. Depuis leurs ordinateurs les bibliothécaires respectent les directives sanitaires et restent chez elles.
En vraies archéologues 2.0 elles fouillent la toile à la recherche de trésors numériques délicats qui pour embellir et favoriser votre quiétude.
Pour que le mois de mai commence tout en légèreté voici quelques pépites aériennes et un brin de muguet au parfum évaporé.

 

TOUT PUBLIC


1/ Écouter
Musique : voyager dans un dessin animé:
3h de musique du studio Ghibli (Mon voisin Totoro, le château dans le ciel…)

2/ Créer
Origami : le pliage léger qui s’envole au grés du vent (à partir de 6 ans)
Les tutos dessin :

Les tutos vidéos :

 Coloriage et dessin : quand les couleurs nous apaisent

Parodies :

  • Challenge, art & musée : Participez au grand challenge du Getty Museum, il s’agit de recréer des tableaux célèbres chez vous.

 

JEUNESSE

1/ Écouter
Comptines pour les tous petits (dès 6 mois)

Histoires à écouter

  • Léger comme un bisou:
    Le bisou bulle, Benoit Charlat – École des Loisirs (à partir de 2 ans)
  • Léger comme un ballon:
    Mon ballon, Mario Ramos – Pastel (à partir de 3 ans)
  • Léger comme une plume :
    La balade de Poule Poulette, France Quatromme & Alireza Goldoozian - Lirabelle (à partir de 3 ans)
  • Léger comme l’humour :
    La Grenouille à grande bouche – Elodie Nouhen & Francine Vidal- Didier jeunesse (à partir de 3 ans) Hopi, Hopa, … saute la grenouille.
  • Léger comme la lecture :
    Il était une fois… un Lapin ! Soufie - Les éditions des Braques (à partir de 4 ans)
    Martin le lapin adore les histoires ! Mais il s’étonne : jamais, au grand jamais, il n’en a lu dont le héros est un lapin. Bien décidé à se faire une place dans la littérature, il part à l’aventure… En « fin de conte », le plaisir du livre.
    Le conte chaud et doux des Chaudoudoux, Claude Steiner et Pef - InterEditons (pour les petits à partir de 6 ans et adultes)
  • Léger comme les émotions :
    Le loup qui apprivoisait ses émotions, Orianne Lallemand et Eleonore Thuillier - Auzou

 

2/ À lire à voix haute

 

ADULTES

1/ Faire
Méditation
La méditation du pissenlit

2/ Regarder
Parodies :

  • Paroles décalées : deux acteurs et doubleurs professionnels nous font vivre le confinement à travers des scènes de cinéma mythiques.

Album Photo :

  • Auto-portraits en quarantaine : Victor Matissière tient un journal photographique d’autoportraits, au jour le jour, sur son confinement personnel, tout en ironie et en légèreté, chez ses parents dans l’Allier, terre du milieu.

 

Cinéma : 
La légèreté dans la Comédie à l'italienne : cette semaine au programme de la Cinémathèque de Nice, Le Pigeon de Mario Monicelli.
Pauvreté, travail, misère, solitude... Et pourtant on rit, de manière légère mais jamais superficielle !

 

À découvrir sur Arte des chefs-d’œuvre de Rohmer
« Rohmer est ce prof sévère qui a pourtant joué en magicien avec la légèreté, capable jusqu’à faire avaler à des spectateurs américains des pages entières de philosophie pascalienne (Ma nuit chez Maud) qui, passées au tamis de sa caméra, avaient soudain le poids d’une plume. Si vous pensez qu’un kilo de plume sera toujours plus léger qu’un kilo de plomb, le cinéma de Rohmer est pour vous » (Philippe Azoury dans Libération)

 

3/ Lire

Article
Jean d’Ormesson et la légèreté
Article Figaro 2017 « Jean d’Ormesson au paradis »

« Ce qui est certain, monsieur, c'est que l'on ne vous oubliera pas. Vous riez! C'est donc vrai que vous êtes irrésistible. Vos célèbres yeux bleus pétillent comme jamais. Vous avez donné de la culture et de la littérature une image gaie. Vous avez cassé l'excès de sérieux.
- Oui. Tous les autres avaient choisi le tragique, Sartre, Ionesco, Camus. Ne me restait que la légèreté. »
Un joli texte court de Jean d’Ormesson.

Un Album
Présentation par l’auteur et l’illustratrice de l’album : Le nid, Stéphane Servant et Laetitia Le Saux – Didier Jeunesse
Un joli chapeau porté par le vent,  et hop ! atterrissage sur la branche de l'arbre.  Des mésanges vont en faire leur nid d'amour pour y accueillir et couver et aimer déjà cet œuf moucheté plein d'une promesse de vie.

 

EQUIPE ENSEIGNANTE

Lien inter-génerationnel :
Une lettre postée : initiative québécoise pour rapprocher deux générations (les enfants et les anciens).